Législation Légitime Norme Droit » Gestion » Top 4 des erreurs à éviter lorsqu’on décide d’investir en immobilier

Top 4 des erreurs à éviter lorsqu’on décide d’investir en immobilier

Investir dans l’immobilier fait partie des plus grandes réalisations d’une personne. Cela permet de gagner assez d’argent, de protéger sa famille, de réduire ses impôts et de constituer un complément de retraite. Néanmoins, pour réussir son projet immobilier, certaines erreurs doivent être évitées. Voici un tour d’horizon des erreurs à éviter lorsque vous décidez d’investir en immobilier.

Ne pas suffisamment préparer son projet immobilier

Ce premier point est une évidence ! Pour réussir son projet immobilier, il est important de savoir comment bien investir en immobilier. Sachez que le secret de la réussite d’investir dans l’immobilier (ancien ou neuf) réside avant tout dans la bonne préparation et l’organisation. Bien évidemment, personne ne naît « investisseur immobilier ».

Il s’agit d’une aventure qui se prépare, que ce soit la première fois ou la dixième. Vous devez notamment faire une analyse de votre situation patrimoniale en termes de besoins et d’objectifs. Toutes les caractéristiques de votre foyer sont à étudier : revenus, fiscalité, assurances. Il convient également de connaître son profit d’investisseur afin d’identifier le type d’investissement adéquat.

Ne pas assez s’informer sur le marché de l’immobilier

Investir dans l’immobilier nécessite d’importants fonds. La plupart des maisons mises en vente ou en location sont belles et sont bien équipées. Néanmoins, ces deux éléments ne doivent pas être les seuls à vous guider dans le choix de votre bien. Vous devez prendre le temps nécessaire pour jauger la valeur du bien immobilier que vous souhaitez acquérir.

Parfois, les annonces de vente ne correspondent pas concrètement aux atouts vantés pour le bien. Avant de passer à l’action, il est judicieux de dépasser votre état de coup de cœur, pour vous concentrer sur la qualité de la maison. Prenez également le temps de vous renseigner sur sa localisation.

Se laisser aveugler par les avantages fiscaux

Il existe évidemment de nombreux dispositifs de défiscalisation immobilière (Pinel, Censi-Bouvard…) qui sont évidemment séduisants. Cependant, certains investisseurs immobiliers se laissent aveugler par les avantages auxquels sont liés ceux-ci, ne considérant que l’aspect fiscal des choses. Il faut toutefois prendre en compte le fait que certains dispositifs de défiscalisation immobilière sont amenés à changer, voire disparaître. 

Le dispositif Pinel en est un exemple parlant. Vous devez également éviter d’investir dans l’immobilier avec un apport personnel trop important. Il est préférable d’emprunter de l’argent plutôt que d’utiliser ses fonds propres. D’ailleurs, il est possible aujourd’hui d’emprunter sans apport ou avec un apport réduit afin de bénéficier de l’effet de levier.

Ne pas penser au long terme

L’investissement immobilier est un actif qui augmente en potentiel dans le temps. Malgré l’instabilité à cause de la crise, le marché de l’immobilier reste en évolution constante depuis quelques années. Pour ce faire, certains décident de placer sur le court terme par précaution. Pourtant, un investissement bien réfléchi revient à miser sur le long terme en optant pour un rendement moyen entre 4 et 5 %.

Dans ce cas, l’exposition aux risques est entièrement maîtrisée. Cela signifie que les risques de pertes considérables sont moindres. Il est donc judicieux de penser toujours au long terme avant d’investir dans l’immobilier afin de garantir la réussite de votre projet.

Pour conclure, se lancer dans l’immobilier est un sérieux engagement. Pour ce faire, il est important d’éviter certaines erreurs afin de profiter pleinement de son bien.